Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage - Première partie

Publié le 13 Avril 2015

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie

 

 

Aujourd'hui, je vous invite à me suivre à la découverte de :

 

Wandignies-Hamage

 Wandignies-Hamage est un village situé dans le département du Nord. Ses habitants sont appelés les Wandinamageois. Située à 10 km au Sud-Ouest de Saint-Amand-les-Eaux la plus grande ville aux alentours. Wandignies-Hamage est une commune du parc naturel régional Scarpe-Escaut.

  Histoire et Patrimoine : 

L'ancienne Abbaye Mérovingienne

Quelques années avant la fondation des grandes abbayes de la vallée de la Scarpe, dans la première moitié du VIIe siècle, Gertrude crée le monastère d’Hamage, dont elle est la première abbesse. L’établissement est  sans doute la plus ancienne fondation monastique du nord de la France.

 Vue d'ensemble de l'Abbaye 

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie 

La Chapelle du Prieuré

 

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie

Les invasions des Vikings, au IXe siècle, dévastent les abbayes de la vallée de la Scarpe, annonçant le déclin du monastère d’Hamage. Le bourg est mentionné sous le nom d’Hamaticum en 877. Vers 1030, des chanoines remplacent les religieuses et, à la fin du siècle, l’abbaye d’Hamage est réunie à celle de Marchiennes, qui en fait un simple prieuré.

 Ancienne Abbaye de Marchiennes

actuel Hôtel de Ville et Office du Tourisme

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie

 

En 1184, le village reçoit le nom de Wandenies. Le territoire primitif d’Hamage comprenait Alnes, Warlaing, Tilloy-lez-Marchiennes et Wandignies : il faisait partie du Hainaut et du diocèse d’Arras.

A l’instar de Marchiennes, en Flandre, du côté opposé de la Scarpe, le territoire-frontière d’Hamage subit l’ensemble des conflits dus à sa situation entre la Flandre et le Hainaut.

A la fin du XIXe siècle, Wandignies-Hamage, dont le nom est adopté en 1804, connaît un essor industriel considérable, qui perdure jusqu’au milieu du XXe siècle, en raison de l’installation d’une faïencerie.

 

Vestiges de l'ancienne faïencerie 

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie 

La faïencerie dite d’Hamage est créée en 1896 par la Société des faïences du Moulin des Loups de Saint-Amand-les-Eaux. L’entreprise se spécialise dans la fabrication des pièces dites « riches », dont les fleurons sont le service « Régence » et les services de toilettes cinq pièces. 

L’activité de la faïencerie ralentit durant la Première Guerre mondiale pour reprendre en 1919 avec la création de nouveaux modèles. Dès 1936, l’usine se lance dans l’exportation vers les comptoirs français d’Afrique et d’Asie. En 1952, année de sa fermeture, elle occupe encore 800 personnes.

 La Scarpe 

entre Wandignies Hamage et Marchiennes

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie

 

Reflets sur la Scarpe

 

 

 

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie

 

Le calme de la belle campagne de Wandignies-Hamage

 Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie

Joli coin de verdure sous un ciel menaçant

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie

L'heure du repas des poulains au pré

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie

Pour Info :

 

Toutes les photos sont personnelles (mon nouvel APN est un SAMSUNG WB35F,je l'ai étrenné à l'occasion de cette promenade).

Les Textes sont récupérés sur le site officiel du village et Wikipédia.

Pour en savoir plus voici les liens :

http://www.wandignies-hamage.fr

http://fr.wikipedia.org

 

Bien d'autres photos de mes balades dans cette belle campagne de Wandignies-Hamage vous seront proposées une prochaine fois mais je ne voudrais pas lasser, donc si vous le voulez bien à bientôt.

Une belle sortie à la campagne : Wandignies-Hamage  - Première partie

 

Rédigé par evelaw

Publié dans #MA REGION NORD PAS DE CALAIS

Repost 0
Commenter cet article