Une ville à la campagne : BAILLEUL

Publié le 10 Juillet 2010

0odzgr1d-copie-1.jpg

 

Promenade du jour :

 

 

 

 

Logo de la ville de Bailleul

 

LE  LOGO

Les créateurs ont retenu un symbole fort de la commune :

  • Le beffroi
  • Le cadre environnemental de la ville (les Monts de Flandre représentés par la colline)

Les couleurs dominantes reprennent également l'idée d'une ville à la campagne : bleu pour les ardoises des couvertures, vert pour la campagne, ocre pour les briques habituellement employées dans l'architecture et le rouge pour la couleur du drap tissé à Bailleul à partir du XIIème siècle.

  

ORIGINE DU NOM :

Plusieurs explications et hypothèses ont été données, mais la signification la plus généralement admise est « enclos fortifié ». 

On retrouve son nom pour la première fois dans des textes datant de 1093 sous la forme « Baliol » dont on ne sait trop si elle est d'origine latine ou celtique. 

Bailleul est un nom porté par 17 communes en France.

HISTOIRE :

Le site de bailleul est occupé dès l'époque gallo-romaine. En 1996, des fouilles archéologiques avaient permis de retrouver les fondations d'une villa du IIème siècle au lieu-dit le Mont de Lille.

Et récemment, sur un chantier route de saint Jans Cappel, les restes d'une villa gallo-romaine ont été découverts. 

L'histoire de Bailleul se confond ensuite avec celle de la Flandre.

Détruite plusieurs fois, particulièrement par des incendies, dus à l'imprudence des habitants ou à la colère des ennemis, la ville est totalement anéantie en 1918 par les bombardements et les tirs d'artilleries.  

Natalis Dumez, maire de l'époque, veut lui rendre son caractère flamand : une équipe d'architectes, conduite par Louis-Marie Cordonnier, oeuvre pour la reconstruction de la ville. Bruges est choisie pour référence, et les époques Gothique et Renaissance comme sources d'inspiration.

Il naîtra cet ensemble patrimonial à l'architecture remarquable que l'on préserve aujourd'hui et qui émerveille le visiteur.

 

2576-600x500.jpg


LE PATRIMOINE :

 La ville recèle bien des trésors ; détruite à 98% lors de la Première Guerre Mondiale, elle renaît dans un style néo-flamand à l'instar des villes telle Ypres et Bruges ce qui lui confère un charme indéniable.


12-600x500.jpg

 

Le Beffroi

Cet édifice symbole des libertés communales a été édifié au XIIème siècle. Le beffroi qui devait être en bois à l'origine, a été rebâti en pierres. 

Plusieurs fois détruit par suite de guerres ou d'incendie, il a toujours été reconstruit dans le même style.  

La dernière construction date de 1932 par l'architecte Louis-Marie Cordonnier. A la base du beffroi se trouve la salle gothique.

Cette ancienne salle des gardes date du XIIIème siècle et est classée au titre des Monuments historiques depuis le 11 décembre 1922.

Son plafond est formé de quatre voûtes, soutenues par un pilier en grès au centre de la pièce. Ses murs mesurent environ 1,20 m d'épaisseur.

Le beffroi culmine à 62m, il  est coiffé d'un clocher à bulbe au sommet duquel la sirène Mélusine veille sur la ville. 

 Il abrite le bureau du maire et le carillon qu'on entendit pour la première fois en 1777.

Après la destruction du beffroi lors de la première guerre mondiale, une seule cloche fut retrouvée intacte. Elle se trouve aujourd'hui dans l'escalier d'honneur de la mairie. 

 Le carillon compte 35 cloches pour un poids total de 5193 kilos. Le système de ritournelles comporte un tambour de 1,20m de long, 1m de diamètre percé de 7200 trous.

 

L'Hôtel de ville

Attenant au beffroi, on remarque surtout la bretèche, construction avancée donnant accès à l'intérieur de la mairie.

Elle servait autrefois à proclamer les nouveaux arrêtés et donner lecture des avis à la population.

Quatre vitraux en haut de l'escalier d'honneur représentent la dentelle, la faïence, le fil et le drap.


2628-120x120
Le musée Benoît Depuydt

15-600x500

Il s'est constitué en 1859 à la suite du legs consenti à sa ville natale par un riche collectionneur, Benoît Depuydt.

 

Tout au long de sa vie, ce greffier curieux et passionné a rassemblé d'importants objets d'art, témoins de la culture flamande du XVème au XIXème siècle.

Prolongeant son oeuvre et respectant l'esprit d'une maison de collectionneur, les donations successives d'artistes et d'amateurs renforcent le charme si particulier de ce musée.


 

 

Le Présidial

   

16-600x500.jpg


Siège d'une prison royale et du bailliage royal de Flandre, il est le seul a avoir échappé à une destruction totale. 


Sa façade est de pierre blanche et de grès rigoureusement symétrique. Œuvre des architectes Legrand et Vanneuville en 1776, il est restauré en 1920.


Ancien palais de justice
,   il a  également servi de mairie provisoire. Le monument est protégé au titre des Monuments historiques.

 

L'école dentellière

 

130-600x500.jpg


Elle est située dans une bâtisse de style néo flamand.

Devant la maison de la dentelle se trouve le buste de William Nelson Cromwell.

Un blason de pierre de taille imbriqué dans la brique jaune, montre une jeune dentellière à l'ouvrage.

 

L'école continue à dispenser des cours de dentelle aux fuseaux, mais aussi à l'aiguille. Une exposition et une boutique présentent les travaux des élèves.

 


Folklore et Traditions

 

La Dentelle

245-600x500.jpg

 

L'industrie drapière a été un élément important de l'économie bailleuloise dès le XIIème siècle et un facteur essentiel du développement de la cité. Au XIVème siècle, elle oriente ses activités vers la fabrication de « petite draperie ».

Au XVIème siècle, Bailleul se tourne vers la filature du lin.

A partir du XVIIème siècle, une petite industrie dentellière produisant de la « Valenciennes bâtarde » se développe et connaît son apogée sous le règne de Charles X.

Après la Première Guerre Mondiale, Nelson Cromwell, mécène américain, fait renaître la dentelle à Bailleul en participant à la reconstruction de l'école dentellière.

Cette école académique est aujourd'hui un centre d'initiation et de perfectionnement aux techniques dentellières, la dentelle aux fuseaux ou encore la dentelle à l'aiguille.


Le Carnaval


20-600x500.jpg 

 

Fondée en 1853, la Société philanthropique est à l'origine du carnaval de bailleul

Elle choisit pour géant Gargantua, fils de Gargamelle et de Grandgousier.

A l'image du bien vivre des Bailleulois, il préside le carnaval qui se déroule tous les ans le week-end précédant Mardi Gras. Détruit trois fois, c'est le 4ème du nom qui est toujours la vedette incontestée de ce carnaval, l'un des plus importants de la région.

Durant cinq jours, la ville est en liesse et se métamorphose pour faire place à des groupes de gens  masqués, des tourbillons de confettis.

Bals masqués, cortèges carnavalesques, fête foraine, animations dans les cafés et les rues de la ville ponctuent ce moment fort.


La tradition se poursuit dans l'art de vivre

 

Les bières, spécialités flamandes et produits du terroir vous attendent pour le plaisir des papilles...Cafés, restaurants, estaminets....vous invitent à savourer ces trésors de Flandre ; partout, la convivialité est au rendez-vous.


 

Lien utile pour en savoir plus, 

http://www.ville-bailleul.fr/

 

zhb0580p

 

tvdp8x8u


 

Rédigé par evelaw

Publié dans #CULTURE ET DECOUVERTES

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lilibeth 17/07/2010 00:23



et bien c'est une visite très détaillée de cette charmante ville du Nord. En plus un beau ciel bleu qui ne gate rien. Bonne nuit


 



evelaw 21/07/2010 21:01



Je suis désolée pour le retard, ce com m'avait échappé, merci pour ta visite. Bisous. Evelyne



mamychris 13/07/2010 14:19



j'ai aimé me promener dans Bailleul par ton intermédiaire. Tu es un super guide. Je découvre le nord grâce à toi et à tes documentaires très bien faits. Je te souhaite un bon 14
juillet.



evelaw 13/07/2010 18:07



Bonsoir Mamychris, merci pour ta visite et ton gentil com. Je suis ravie de pouvoir faire découvrir ma belle région du Nord aux aminautes des autres beaux coins de France. Bonne fête nationale à
toi aussi. Bisous. Evelyne



:0038: Prinprenelle 11/07/2010 22:44



Bonsoir mon amie, c'est sous la chaleur avec les fenêtres bien ouvertes en fessant tout de même attention à nos chats que je passe te souhaiter :



evelaw 11/07/2010 23:54



Merci à toi et pareillement, bon courage pour le travail, moi je suis en retraite et c'est super d'avoir des aminautes. Amitiés. Evelyne



Miss-Mary 11/07/2010 18:41



Bonsoir Evelyne,


  Je passe un peu tard, j'étais en week-end. Ton article sur "Bailleul" est remarquable, ça donne vraiment envie d'y aller. Merci beaucoup pour ce partage, chère Evelyne. Bonne soirée,
bisous à bientôt.    "Mary"



evelaw 11/07/2010 20:17



Bonsoir Mary, J'espère que tu as passé un excellent week-end et te souhaite une très belle semaine (avec un temps plus tempéré). Merci pour ton appréciation et ta fidélité. Je te félicite pour le
passage aux 1000 coms, pour ma part je dois encore patienter, j'en ai moins de 700 à ce jour. J'espère que mes articles sont suffisamment intéressants et diversifiés pour ne pas lasser mes
abonnés. A très bientôt. Amitiés. Evelyne



Tatarinette:0071: 11/07/2010 15:17



Bonjour Evelyne...merci pour cette belle visite et toutes ces infos..j'ai été aussi subjuguée par le travail de la dentelière...c'est vraiment un métier et de l'art..Mais comment fait elle pour
s'y retrouver avec ses...jeux de...Je suppose que ça doit porter un nom..??


une petite vidéo rafraîchissante et rigolote ..sur mon blog avec un minou!!Bon dimanche..et gros bisous



evelaw 11/07/2010 20:20



Bonsoir Tatarinette et merci pour ta fidélité. Je pense aussi que le travail de la dentenlière est un véritable art mais je ne connais pas le nom de "ses canettes de fils" je n'ai pas l'info mais
je peux chercher et te le communiquer. A très bientôt. Bisous. Evelyne


P.S. je viens d'aller voir sur Wikipédia et les dentelières utilisent "des fuseaux". J'ai appris quelquechose aujourd'hui !!. Amitiés.


 



Elie :0059: 11/07/2010 05:33



Bises et bon dimanche



evelaw 11/07/2010 10:33



Merci Elie pour ta visite. Excellent dimanche à toi aussi. A bientôt. Bisous. Evelyne



♥ Marie-Alice ♥ 10/07/2010 19:51



 


Merci pour la belle visite .... de la dentelle ... magnifique !! douce fin de soirée à toi .. bisous et à bientôt ma belle Evelyne



evelaw 11/07/2010 10:34



Bon dimanche Marie Alice, merci pour ta visite. J'ai encore beaucoup de beaux lieux à faire découvrir à mes aminautes. A bientôt.  Bisous. Evelyne



moune 17 10/07/2010 18:56



coucou Evelyne


encore de bien joies photos et explications de ta région


le monument de l'école dentelière est absolument merveilleuse ,quelles jolies découpes sur la façade ,et les créations de dentelle quelle délicatesse


je te souhaite une très bonne soirée


gros bisous



Evelyne 11/07/2010 10:39



Bon dimanche Moune et merci pour ta visite. Quand j'ai résumé mon article j'ai lu dans les infos de la mairie de Bailleul que l'architecture de certains bâtiments de la ville avait été inspirée
par la ville flamande de Bruges, qui est une superbe ville de la Belgique frontalière de notre région. A très bientôt. Bisous. Evelyne



abby 10/07/2010 16:06



Je lirais tout cela plus calmement, mais c'est joli.
Pas lon de chez moi, il y a une commune qui s'appelle "Le Bailleul".
Bisous



evelaw 10/07/2010 16:32



Coucou Abby, il y a 17 Bailleul en France... Celui dont je te parle n'est pas loin d'Armentières. Merci pour ta fidélité. A très bientôt. Bon week-end. Evelyne