La ville de Wasquehal - Partie 1

Publié le 27 Juillet 2010

 

  adxblasz-30adfa.gif


La ville de WASQUEHAL

 

Centre ville.jpg 

le centre-ville

 

 

La ville de Wasquehal se situe dans le Nord de la France entre Lille et Roubaix. Ses frontières jouxtent les villes de Mons en Baroeul, Marcq en Baroeul, Croix, Mouvaux, Tourcoing et Villeneuve d’Ascq.

Le plus ancien document relatant le nom de WASQUEHAL remonte à la fin du XIème Siècle. Le Seigneur Gérard de Waskenhal appartenait à une famille noble et ancienne de l’époque. Le nom actuel de la ville résulte de déformations successives. Au fil des recherches, on le voit écrit de différentes façons. Ce n’est qu’en 1789 que les Administrations Seigneuriales furent remplacées par des Municipalités élues.

 

Située sur les bords de la rivière La Marque la région se trouvait au cœur des invasions barbares et la vie nomade ne les avait pas formées à la construction en dur. Le nom n’est pas flamand comme on pourrait le penser mais d’origine germanique, Waschen-hal peut se traduire en tudesque : halle à laver ou lavoir.


En l’an 2005 la ville compte 18561 habitants, 566 Établissements commerciaux et Industriels, près de 155 commerçants et artisans totalisant plus de 13.500 emplois.

La ville se trouve à une altitude de 22 mètres sa superficie est de 686 Hectares pour une densité de 2.703 habitants au Km². (Source INSEE)

Depuis 1977, Monsieur Gérard VIGNOBLE est maire de la ville de Wasquehal.  Depuis celle-ci n’a cessé de se développer sur le plan sportif, culturel, économique ; la qualité de vie y est préservée car l’environnement a toujours été l’une des préoccupations  majeures de la municipalité.

Aujourd’hui, desservie par deux stations de métro, la ville de Wasquehal complète ses infrastructures de communication et offre ainsi à sa population un nouvel équipement à la hauteur de ses ambitions.

 

Patrimoine Historique

(JPEG)

Emblème du patrimoine de la ville, l’Eglise Saint-Nicolas a traversé l’histoire, et tient une place particulière dans la vie des citoyens, croyants ou non. Même si la première pierre de l’Eglise Saint-Nicolas actuelle ne fut posée qu’en 1877, l’ensemble, complété par les orgues en 1989, la restauration des vitraux et du Maître-autel plus récemment, mérite qu’on s’y arrête plus longuement.

 

Trois édifices au fil du temps

A l’époque où les grandes cathédrales commencent à sortir de terre, Wasquehal n’avait même pas une chapelle. Pourtant en 1252, la commune qui ne compte qu’une soixantaine de foyers, commence la construction de sa première église. 

La présence du cimetière à cet endroit depuis le haut-moyen âge, et la fidélité des Chrétiens aux lieux sacrés, fait penser que cette première construction fut bâtie sur l’actuelle place du général de Gaulle. En 1482, les troupes de Louis XI lancée à la poursuite de celles de Maximilien d’autriche, atteignent Wasquehal, brûlent le centre du village et détruisent l’église.

1511 voit s’élever la seconde église sous la seigneurie de Robert de Ranchicourt et de Catherine de Bergues. Les reliques de Saint Maur ayant disparu dans les évènements, Saint-Nicolas qui était déjà trés honoré en devient le Saint Patron.

Jugée trop vétuste et trop petite, elle cède la place à l’édifice actuel en 1877.

La facade de style gothique, posséde un tympan de pierres sculptées, et un portail de chêne. La tour culmine à 40 m de hauteur, tandis que le clocher atteint les 50 m.

 

Les trésors de Saint-Nicolas

Trois reliquaires
Le culte des reliques a connu son apogée au Moyen-Age. Pensant que Dieu était trop lointain, l’homme priait les Saints afin qu’ils intercèdent en leur faveur. Les chrétiens restaient en contact avec les Saints en touchant leurs reliques.

Les reliquaires sont souvent des oeuvres d’art richement décorées qui se devaient de révéler tout le précieux qu’ils contenaient.

L’église Saint-Nicolas possède trois reliquaires en forme de chapelle de style néogothique de la première moitié du XIXè siècle. :

  • Celui de Saint-Maurice contient deux os de sa jambe, et leur authentification par Monseigneur Villain évêque de Tournai, vers 1653.
  • Celui de Saint- Christophe, un fémur et un os de jambe et un parchemin d’autentification.
  • Le reliquaire de Saint Fortunat contient divers fragments d’os et un crâne consolidé de cire et ceint d’un demi-bandeau gravé et leur parchemin d’autenthification.

Les cloches :
Il ne subsiste qu’une seule cloche de l’ancienne église : “Caroline-Ferdinande”, 210 kgs et 0.75 m de diamètre, la plus grande cloche “Joséphine-Charlotte” ayant été enlevée par les allemands en 1917.

En 1929, deux autres cloches les ont rejoint : Marie-Clémentine-Eugénie-Henriette, et Françoise-Thérése-Jeanne-Amélie. Les cloches portent le nom de leurs marraines ou parrains.

Le tableau : La nativité de Van Oost (1688) :
Héritier à la fois de la tradition flamande et des grands maîtres d’Anvers, Van Oost est en même temps imprégné des cultures italienne et française. Il épouse en 1670, Marie Bourgeois, d’une famille lilloise, et s’installe dans la cité. Jusqu’en 1708, date de son retour à Bruges, le peintre ne cesse de produire des oeuvres religieuses et des portraits pour les églises de la région.

Le maître Autel : Au fond du choeur domine un Maître Autel. Datant du XIX ème siècle, cet ensemble en pierre et plâtre polychrome et doré, mesure 4, 40 m de long et 2, 30 m de haut. Parmi les sculptures, on peut y reconnaître une représentation de la nouvelle église Saint Nicolas. Dernièrement ce chef-d’oeuvre a été restauré, et les couleurs d’antan ont pu retrouver leur éclat d’origine.

 

Les orgues : joyau du patrimoine wasquehalien

Orgues2.jpg

 

C’est en 1985 que Gérard Vignoble constate à quel point l’orgue de l’église Saint-Nicolas donne des signes de défaillance, bien compréhensibles après un siècle d’existence et les détériorations durant la grande guerre. Naît alors le projet des grandes orgues de l’église Saint-Nicolas. Ce projet, soutenu par la municipalité est emmené par l’association “Au coeur de l’orgue”, qui reçoit à l’époque les avis favorables de la Direction de la Musique et de la commission diocésaine d’Art sacré.  En décembre 1989, les grandes orgues sont finalement inaugurées.

L’orgue de Saint Nicolas : instrument et oeuvre d’art
Réalisé par Gérald Guillemin, l’orgue wasquehalien est de facture allemande. Ce fut à l’époque un des tout premiers de ce type. On peut dire que sa construction a fait date dans l’histoire contemporaine de la facture d’orgue en France et a suscité l’exemple par la suite. 30 000 heures de travail ont été consacrées à sa création et son installation.

Avec ses 3 claviers de 56 touches, ses 2800 tuyaux, l’orgue de Saint Nicolas a été joué par des musiciens de renommée mondiale.

Aujourd’hui encore, des élèves de conservatoire viennent apprendre cette discipline musicale unique avec leur professeur Didier Braem, qui joua un grand rôle dans la mise en place du projet et qui aujourd’hui encore est en quelque sorte le “conservateur” de l’orgue.

Au-delà de la qualité de l’instrument, les orgues constituent une véritable oeuvre d’art avec de splendides sculptures en chêne massif sur les frontons du buffet et des tourelles, qui sont en parfaite harmonie avec l’ensemble de l’église.

Le saviez-vous ? Orgue : féminin ou masculin ?
Orgue est un nom masculin, mais depuis le XVIIIe siècle, il est masculin au singulier et féminin au pluriel quand il désigne un seul instrument. On dit : l’orgue ou les grandes orgues d’une église.

Le nouvel orgue a suscité des réalisations tels qu’un timbre à son effigie en 1991 ou encore des enregistrements de disques. C’est le cas du disque de la chorale paroisssiale St Nicolas qui a utilisé largement l’orgue.

Fichier:Timbre-poste «Orgue de l'église de Wasquehal».jpg

L’église Saint -Nicolas et ses orgues : pôle d’attraction culturel

Avec les orgues de Saint Nicolas, la ville s’est dotée d’un élément de patrimoine incontournable. Plus encore, l’orgue a contribué à créer un pôle d’attraction culturel au coeur de la métropole.

En effet, l’église dont la fonction première est d’accueillir les paroissiens, est devenue également un lieu prestigieux pour les concerts proposés par la municipalité dans le cadre de sa programmation culturelle.  Qualité acoustique, lumière, chaleur de l’église : tous les artistes s’accordent à dire que l’église Saint Nicolas est un lieu propice à la musique...

Et sans aucun doute au recueillement.

 

LA FERME DEHAUDT

Elle est située dans le prolongement du Parc Urbain de la ville de Wasquehal, de 6 hectares aménagés, bordé par le Canal de Roubaix.    

 

Ferme dehaudt.jpg

La Ferme DEHAUDT est une des toutes premières fermes d’animations de la région Nord. Sa vocation de ferme animalière s’est affirmée avec la création du G.I.F.A.E. (Groupement International des Fermes d’Animations Educatives). Au travers d’une vie saine et active qu’elles offrent, les Fermes d’Animations Educatives, par leur projet et par les contacts qu’elles permettent, conduisent les enfants au respect de la Nature et de la Vie.

(GIF)

Des activités tout au long de l’année !
C’est une charmante petite ferme qui vous tend les bras au bout de l’impasse du Triest. Accueillis par Mauricette la dinde, les poneys, les canards, les chèvres, vous pourrez aussi bien aller vous-même à la rencontre des animaux que vous inscrire à une des nombreuses animations proposées par l’équipe de la ferme pédagogique.

Au programme : découverte de l’eau dans tous ses états, des animaux de la ferme et de leur maison, nourrissage des animaux, fabrication de pain, observation des oiseaux...

Autant d’activités à faire en famille pour le plus grand plaisir des petits et des grands, tout en apprenant à respecter l’environnement.

Ces activités sont proposées aux enfants du Centre de Loisirs de la Ferme : 
-Atelier poney à partir de 7ans. 
-Activités liées à la Ferme  à partir de 3 ans

-Activités de découverte de la ferme : fromage, pain, apiculture, soins.... 
-Activités de découverte de notre environnement : dans le parc, autour du canal... 
-Séjours thématiques (notre structure possède un hébergement de 35 lits) 
-Régulièrement, des activités sont proposées aux familles : découverte des arbres et fabrication de papier recyclé, grand jeu de découverte du parc, du canal et de la Ferme, journées festives....

 

Pour chaque activité, des plaquettes sont à votre disposition, n’hésitez pas à prendre contact avec la ferme Dehaudt au 03 20 98 55 09.

 

 

Berges du canal.jpg

Les berges du canal : un véritable atout !

C’est sûr, désormais les berges du canal sont ancrées comme lieu de promenade pour bon nombre de concitoyens !

Pour preuve, l’invasion des promeneurs,rollers, joggers, cyclistes et autres machines à roues le dimanche.

Réhabilitation de qualité pour ce canal qui fait partie intégrante de notre histoire locale, espace naturel retrouvé et préservé offrant aux citoyens un cadre incomparable ! Eclairage, bancs publics, pontons pour les mordus de pêche à la ligne, sont venus compléter l’aménagement des chemins de halage proprement dit ! Et le résultat est assez impressionnant, vous pouvez parcourir en toute saison et en plus de 4 heures de marche les 12.5 kilomètres le long du canal grâce à un sentier pédestre qui traverse les villes de Bondues, Mouvaux, Marcq en Baroeul, Wasquehal bien sûr ! D’où vous partirez de la ferme Dehaudt pour finir en pleine forme ou épuisé devant l’office de tourisme !

La balade s’effectue également sur l’eau grâce à la « Décidée » qui vous emmène tranquillement sur le canal de Roubaix pour une heure de croisière pas comme les autres !

 

Wasquehal et l’eau : une longue histoire 

Trois voies d’eau se rejoignent sur le territoire de Wasquehal : la Marque rivière qui se jette dans la Marque urbaine au niveau du Port du Dragon, la Marque urbaine (ou canalisée) qui démarre de ce même port pour se jeter dans la Deûle à Marquette-Lez-Lille et le canal de Roubaix qui traverse la ville et se jette dans la Marque urbaine.

Très vite donc, l'équipe municipale en 1977 comprend l’atout de ces voies d’eau, et met en place une politique de protection de l’environnement et d’intégration de celles-ci dans la ville. C’est pourquoi, Wasquehal s’engage aux côtés des autres villes riveraines dans des syndicats intercommunaux, afin de défendre leurs intérêts. Rendre à la Marque l’aspect attractif d’une rivière, traiter les boues de la Marque canalisée jusqu’à son confluent avec la Deûle pour lui redonner sa vocation fluviale...

 

 A suivre...... 

à découvrir,  bien d'autres aspects de cette voisine de Villeneuve d'Ascq.

 

404.gif

 

Les textes et images de cet article ont été empruntés aux sites officiels de :

http://www.ville-wasquehal.fr/

http://fr.wikipedia.org

 

 

d026551c

Rédigé par evelaw

Publié dans #CULTURE ET DECOUVERTES

Repost 0
Commenter cet article

Miaou***Naniemay-11**Miaou "en pause....." 05/09/2010 12:28



Ravie d'avoir découvert ton blog, il est très intéressant
!


La grand-mère de mon mari habitait Barlin, son frère habite
Fresnes-les-Montauban et sa soeur à Villeneuve d'Ascq.


Quand je "monte", c'est souvent pour les fêtes et on reste
beaucoup en famille, on n'a pas trop le temps de visiter et c'est bien dommage, car moi je ne connais pas trop le Nord du coup !


Je reviendrai sur ton blog et je vais le montrer à mon
mari    lol


Amicalement



evelaw 05/09/2010 13:40



Coucou Naniemay, merci pour ta visite et tes coms. Je suis ravie que mon blog te plaise. J'essaie de faire partager aux aminautes des autres régions les beautés et la richesse du patrimoine de ma
belle région du Nord qui n'est pas assez appréciée à mon avis et c'est dommage car elle mérité le détour pour bien des aspects. A bientôt. Amitiés.Evelyne



mimiche 01/08/2010 12:02



Bonjour Evelyne,


Mon mari est né pas loin de chez toi.


En effet, c'est un cht'i lui aussi, né à Tourcoing.


Sa  famille a quitté le nord au moment de la crise du textile pour s'établir en Bretagne, à Dinan .


Je suis née en Belgique et c'est à Dinant que j'habitais quand il est venu au jumelage DINAN-DINANT , c'est ainsi que je l'ai suivi en Bretagne.


Il porte d'ailleurs le nom, en 3 lettres, d'une ville proche de Lille.


Amicalement .


mimiche



evelaw 01/08/2010 14:15



Bonjour Mimiche, et bienvenue sur mon blog. C'est toujours un plaisir d'accueillir des nouveaux aminautes. Merci pour ta visite et ta gentille présentation. Je suis allée faire une promenade
rapide pour découvrir ton blog, il me plait bien et j'y retournerai prochainement pour mieux l'apprécier. J'y ai vu de bien belles photos ce qui me plait beaucoup. Je me suis inscrite à ta
new-letter pour suivre tes publications. A très bientôt et bon dimanche. Amitiés. Evelyne






♥ Marie-Alice ♥ 28/07/2010 21:05



 


De beaux endroits ... vraiment magnifique cette orgue !!!! merci Evelyne douce nuit à toi ma belle



evelaw 31/07/2010 12:57



Merci pour ta visite, c'est un plaisir pour moi de partager les beautés de les lieux de vie. Amitiés. Evelyne






Miss-Mary 28/07/2010 19:36



Bonsoir Evelyne,


   Désolée de passer si tard, mais aujourd'hui je n'étais pas là, je suis rentrée en début de soirée, je suis juste allée sur mon blog, répondre à mes commentaires et écrire un "petit
article sur la pelouse".... Me voicie maintenant sur ton blog, et toutes mes félicitations, ton article est magnifique et détaillé avec de jolies photos. Merci beaucoup pour ce partage, et la
région du Nord est vraiment intéressante, j'attends la suite.... Bonne soirée, bisous à bientôt.   "Mary"



Evelyne 31/07/2010 14:00



Coucou Mary, merci pour ta visite et ton com. Wasquehal est indissociable de Croix, la Gare s'intitule d'ailleurs "Croix-Wasquehal". C'est une ville agréable qui a beaucoup d'atouts intéressants.
La suite ne saurait tarder j'y travaille. A bientôt. Bon week-end. Evelyne






mamé 28/07/2010 17:13



Bonjour Evelyne ! tu nous a bien gaté encore une fois avec ta ballade! L'orgue est magnifique ...


Bises Mamé A+



evelaw 28/07/2010 18:35



Merci Mamé pour ta visite et ton appréciation. L'orgue de St Nicolas est vraiment superbe et les concerts sont magnifiques, et en plus, l'église se trouve au bout de ma rue. A très bientôt.
Bisous. Evelyne



Abby 28/07/2010 14:11



Bonjour,

Voilà qui donne envie de découvrir encore plus cette ville; tu sais bien nous présenter ta région.
Merci et bisous.





evelaw 28/07/2010 14:41



Bonjour Abby, merci pour ta visite. Je prépare la suite sur la ville de Wasquehal dont il y a d'autres aspects à faire dévouvrir à mes aminautes. A bientôt, merci pour cette belle image. Bisous.
Evelyne



les passions de moune 17 27/07/2010 22:14



bonsoir Evelyne


 


merci pour cette belle balade  en images et riche en informations ce qui nous permet de visiter ta région


je te souhaite une très



evelaw 28/07/2010 00:10



Bonsoir Moune, merci pour ta visite. Wasquehal est une petite ville voisine, (le trottoir d'en face de chez moi dans ma rue est sur Wasquehal), donc vraiment très proche. Elle est intéressante et
charmante, très calme et très fleurie. Je vais préparer la suite car il y a encore des choses à découvrir. A très bientôt, bonne nuit. Bisous. Evelyne



canelle56 27/07/2010 19:45



Merci Evelyne j'adore ces articles ..ils sont toujours très riches en renseignements bonne soirée


bises



evelaw 27/07/2010 21:41



Merci Canelle, j'espère que cet article n'est pas trop chargé en textes ce qui pourrait lasser mes lecteurs, mais comme pour Villeneuve d'Ascq il y a beaucoup à faire découvrir et le site de la
ville est très riche en informations. Merci pour ta fidélité. Bisous. Evelyne